Les actus

Tests, avis & conseils : les actus du vélo électrique par Vélozen
#monvaeetmoi ••• Témoignage de Marie-Christine, 64 ans, 2 ans à vélo électrique et 22 000 km au compteur !

#monvaeetmoi ••• Témoignage de Marie-Christine, 64 ans, 2 ans à vélo électrique et 22 000 km au compteur !

258

Qui êtes-vous ?

Je m'appelle Marie-Christine Manac'h alias Mamie Fripouille car je suis l'heureuse maîtresse d'un chien nommé Fripouille !

Je vais fêter mes 65 ans le 30 décembre prochain.

Je suis aujourd'hui à la retraite et j'ai fait l'acquisition de mon premier vélo électrique il y a deux ans à la boutique Velozen de Quimper.

Après un deuil familial, j'avais besoin de m'évader, de penser à autre chose et j'ai demandé à une amie proche de m'accompagner pour choisir un vélo électrique.

À ce moment-là, je pratiquais la marche quotidiennement.

Quel est votre modèle de vélo électrique ?


J'en ai deux, au cas où un vélo ne fonctionne plus !

Mon premier, c'est un peu mon préféré, je dois l'avouer. C'est un vélo électrique de la marque Bertin.

Je me le suis offert pour la fête des mères, c'est avec lui que j'ai fait mes premiers kilomètres et que j'ai découvert ma passion pour le vélo électrique, à 63 ans !

Ce vélo, c'était d'abord un coup de cœur en arrivant à la boutique, et, depuis, c'est comme un premier amour, j'y suis très attachée.

Le second, je l'ai aussi acheté pour la fête des mères, l'année suivante, c'est un vélo électrique de la marque Peugeot, il est plus équipé avec des freins à disques, vu les distances que je parcours ça évite un changement de patins trop régulier.

Quel est votre usage du vélo ?

Je l'utilise pour m'évader quotidiennement.

Pour les récoltes saisonnières, en ce moment, mes sacoches sont remplies de noisettes.

Parfois, ce sont des châtaignes ou des cèpes que je ramène à ma voisine.

Avec mon vélo électrique, j'ai le temps de voir, d'écouter, de contempler et de sentir, ces sensations nouvelles me rendent plus joyeuse et me transforment positivement.

J'aime aussi pédaler avec mes copines, mais quand je suis seule, je pars quand je veux, où je veux, le temps que je veux et au rythme que je veux, ce que j'adore !

J'ai aussi le plaisir d'être accompagnée de mes petits enfants pour certaines sorties où nous parcourons une quinzaine de kilomètres.

Combien de kilomètres parcourez-vous quotidiennement ?

Je parcours en moyenne 50 kilomètres par jour, parfois plus, mais jamais moins.

Chaque soir, je note le nombre de kilomètres que j'ai réalisé, c'est comme si j'étais droguée, mais une drogue saine qui allie plaisir et santé.

En deux ans, j'ai parcouru près de 22 000 kilomètres.

Près de 12 000 kilomètres sur mon premier vélo électrique et près de 10 000 kilomètres sur le second.

Depuis combien de temps utilisez-vous votre vélo ?

Depuis près de deux ans, je découvre ma région, je ne m'éloigne jamais trop loin de la maison, il y a déjà tant à faire dans les environs.

Pourquoi avoir choisi un vélo électrique ?

La première raison : m'évader, me vider la tête, me changer les idées !

Et pour une autre raison liée à mon état de santé.

J'ai des problèmes de cœur et je me suis dit, pourquoi ne pas tester le vélo électrique !

Dès les premiers coups de pédale, c'était une révélation.

Et aujourd'hui, mes prises de sang parlent d'elles-mêmes.

Les résultats vont dans le bon sens, je suis bien dans ma tête, bien dans mes baskets et bien dans mon corps !

Si je ne peux pas en faire pendant un jour, je ne me sens pas bien.

Mes rendez-vous médicaux sont pris en fonction de mes sorties à vélo.

J'organise mes journées de manière à pouvoir sortir et parcourir mes 50 kilomètres.

Quels sont vos endroits préférés pour vous balader à vélo ?

Mon mari dit "là où il y a de la bouffe !" (rire)

En réalité, je change de coins tous les jours pour ne jamais me lasser.

J'évite les endroits où il y a trop de circulation.

Pour vous, qu’est ce que le vélo représente ?

C'est la clé pour réussir 47 ans de mariage sans se marcher dessus ! (rire)

Plus sérieusement, le vélo électrique est arrivé dans ma vie il y a deux ans et ce fut comme un coup de baguette magique. Une révélation.

Je suis plus heureuse, plus joyeuse et quand il est l'heure de partir à vélo, j'en oublie mon panier, mon gilet jaune est mis à l'envers tellement je suis excitée !