Les actus

Tests, avis & conseils : les actus du vélo électrique par Vélozen

BRYAN MINNE • Notre Iron-man zen

218

Bryan Minne

Aujourd’hui, c’est au tour de Bryan Minne, notre jeune athlète brestois, de fêter son anniversaire… Nous lui souhaitons une excellente journée, et surtout, une année sportive et ensoleillée !

Fan de vélo depuis ses 15 ans, Bryan en a maintenant un peu plus du double (31 ans). Avant d’arriver chez Vélozen, il a travaillé comme gendarme pendant 3 ans. Mais sa passion pour le vélo l’a remis en selle plus vite que prévu.

Avec son CQP cycle en poche, il a rejoint Vélozen en mai 2019, au sein de la boutique de Brest. Au quotidien, son travail consiste à assembler les vélos électriques commandés sur le web, avant expédition. Il contrôle les produits, une fois sortis des cartons, et vérifie qu’ils fonctionnent. Ensuite, il monte les accessoires, règle la position, paramètre la console, etc. Des mises à jour sont en effet parfois nécessaires, via l’ordinateur. Il gère également un peu de SAV.

Question vélo, Bryan explose tous les compteurs chez Vélozen. Compétiteur depuis ses seize ans, il passe pratiquement autant de temps à s’entraîner qu’à travailler. Bon, ok, on exagère un peu. Mais pas tant que ça !

Membre de la fédération française de cyclisme, mais aussi de celle du triathlon depuis ses 23 ans, Bryan est sans aucun doute celui qui pédale le plus parmi nous. Et pourtant, on en compte quelques-uns, des fanas du biclou chez Vélozen. Vous savez, ceux qui passent leurs dimanches et leurs lundis à dévaler Crozon ou les Monts d’Arrée…

UN ENTRAINEMENT INTENSIF POUR DES TRIATHLONS XXL

Quand on sait qu’il participe à des « Ironman », autrement dit, des triathlon de 226 km, on comprend que ça nécessite un minimum de préparation. Pour être précis : cela représente 10 heures de sport par semaine, en temps normal, et jusqu’à 22 heures pendant les mois précédant une compétition ! Vélo sur route, natation, course à pied, musculation, alimentation adaptée, il ne suffit pas d’un bon coup de pédale pour terminer un Ironman.

Mais à quoi ça correspond au juste, une compétition « Ironman » (homme de fer)? Il s’agit d’enchaîner 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme, et un marathon (42,195 km de course à pied).

Autant vous dire qu’un bol de granola ou de chocapic ne suffira pas à vous faire gagner, même si la devise des Ironmen est plus optimiste : « Tout est possible » (Anything is possible).

DE BREST AU PAYS DE GALLES, À HAWAÏ ?

Le premier triathlon très longue distance de ce nom a été organisé à Hawaï à la fin des années 70. Désormais, Ironman représente plus qu’une distance ou un format de triathlon. Ironman et Triathlon Ironman sont des noms déposés, propriétés de la World Triathlon Corporation (WTC). Depuis 1990, c’est à Hawaï que se déroule le championnat du monde d'Ironman (Ironman World Championships).

Chez Vélozen, on aime rêver en grand. Et on verrait bien Bryan se qualifier pour Hawaï. Ok, les conditions météo ne sont pas les mêmes qu’à Brest, mais pour son prochain anniversaire, aller à Kailua-Kona, dans l’Etat d’Hawaï, c’est tout ce qu’on lui souhaite ! Après tout, il ne serait pas le premier Brestois à poser les pieds sur un podium Ironman (Arnaud Guilloux l’a fait) !

Ses meilleurs souvenirs de courses : L’embrunman (triathlon de 232 km, qui se court autour d’Embrun, dans les Hautes-Alpes), l’une des courses les plus difficiles au monde; et l’Ironman Wales, au Pays de Galles.

Joyeux anniversaire Bryan !

#portrait #team #équipe #triathlon #ironman #ironmen #velozen #vélozen #Brest #Bretagne #Hawaï #embrunman #Wales #coursedevelo #Velo #véloderoute #cyclisme #competition